Place Alphonse Fiquet

Amiens, France – 2020

ménagement de la place de la gare à Amiens
Projet Lauréat

Amiens Aménagement Développement

INTERSCENE
Master plan et paysage (Mandataire)
SCHUITEN COPYRIGHT- Architecture / sculpture
Atelier AUDIBERT conception lumière
LEMERCIER Joanie – Pierre MATTER

3500m²

Amiens veut placer sa gare au cœur d’un vaste projet urbain, cette porte d’entrée historique de la capitale picarde deviendra au fil des ans un véritable lieu de vie et d’échanges, partie intégrante d’un centre-ville en pleine mutation. Une œuvre artistique et un réaménagement complet de la place en un «jardin Octopus» en lien avec l’imaginaire de Jules Vernes viendra animer la place colonisée de 120 bambous d’une dizaine de mètres. Le bambou, plante vernienne dont les qualités structurelles et esthétiques ont inspiré artistes et ingénieurs, attire la biodiversité, les oiseaux, la fraîcheur. Il devrait donc corriger le caractère hyper minéral de la place de la gare et installer l’écrin paysage de l’œuvre lumineuse.
La dernière phase du Jardin d’Octopus est en cours, il s’agit de l’installation d’une sculpture de calamar géant imaginée par François Schuiten en lien avec le roman Vingt mille lieues sous les mers (1869-1870), qui sera exécutée par le sculpteur Pierre Matter. Le but affiché par la Mairie est de signifier avec force, dans la cité, la présence de l’écrivain inhumé au cimetière de La Madeleine.
Trait d’union avec le centre-ville, la place de la gare est une porte qui ouvre vers le quartier de la Vallée idéale et plus loin vers la mer. Elle fait appel à nos imaginaires.

Start typing and press Enter to search